Professionnels

Mairies, collectivités territoriales, entreprises ou particuliers, la généalogie peut répondre de façon souvent inattendue à vos besoins et vous aider à résoudre certains de vos problèmes. Notre équipe vous assiste dans vos projets ou effectue les recherches qui vous sont nécessaires.

Photo de mariage

Patrimoine

Retracer l'histoire orale ou écrite, bâtie ou coutumière, à l'échelle d'un village, d'une commune, d'un canton, d'un territoire géographique et culturel. Notre équipe effectue les recherches, rédige un compte-rendu ou une monographie, vous aide à mettre en place une exposition...

Feuilles de papier manuscrites

Consultant externe

Entreprises ou particuliers, notre équipe peut vous aider à classer et valoriser vos fonds d'archive qui sont le patrimoine et la mémoire de votre famille ou de votre établissement, et une source inestimable pour la recherche historique.

Ancienne école

Généalogie et insertion

Il est possible de collaborer avec les structures œuvrant dans le domaine de l'insertion, en utilisant la généalogie et l'histoire locale comme support à une réappropriation du monde du travail et de la sociabilité, ainsi qu'à un nouvel apprentissage des savoirs de base (français et mathématiques) par le relevé systématique des actes d'état civil d'une commune.

En savoir plus

Formation “généalogie et insertion”

Cette action de formation a été centrée sur la participation des stagiaires à un projet de relevé systématique de registres paroissiaux de la commune de Gaillac, entre 1782 et 1792, et à la rédaction d’un article analysant les statistiques issues de l’exploitation de ces relevés.

Pile de documents

Elle doit permettre à chaque stagiaire de reprendre confiance, lui démontrant sa capacité à participer à une action et à la mener jusqu’au bout.

Le public est composé de personnes ne tirant pas profit d’une action directe d’orientation ou de recherche d’emploi mais prêts à s’investir dans un travail de groupe, de façon à aborder le quotidien avec une plus grande confiance. Ces personnes peuvent ne pas avoir d’expériences professionnelles ou de projets bien définis.

Les stagiaires ont appris une écriture dont ils n’avaient pas l’habitude. Cela leur a demandé de la concentration, de la rigueur et de la persévérance. Ensuite ils ont travaillé sur des documents dans lesquels l’orthographe n’est pas encore définitivement fixée. Ce qui leur a permis de prendre de la distance par rapport au français. Une fois les relevés effectués, ils ont pu utiliser de manière ludique l’outil mathématique.

En dehors de ce projet collectif, ils ont suivi un atelier « savoirs de base » pour fixer à nouveau certaines règles en français et en mathématiques.

Au départ, ils ont cru qu’ils allaient travailler dans une église, entourés par un prêtre. Cette formation leur a permis de se mettre à la recherche active d’un nouvel emploi ou d’une formation. Ils en sont sortis avec plus de confiance en eux et en leurs capacités.

Témoignages de la formation

Au début du stage, c’était difficile de déchiffrer et de comprendre ce qu’il y avait d’écrit. Mais petit à petit, j’ai commencé à comprendre et à déchiffrer et cela m’a beaucoup plu.

Nadia

A bout de souffle, je ne savais que faire pour pouvoir m’en sortir. Heureusement, le stage est venu me faire signe.

Frédéric

Nous avons calculé en groupe combien il y avait de mariages. Je me suis bien amusée à le faire, c’était la première fois que je faisais ça. J’ai trouvé cela formidable, j’ai appris beaucoup de choses.

Esménia

Ce travail n’a semblé intéressant autant que le travail en groupe. Aider les autres stagiaires à lire et à déchiffrer l’écriture des curés m’a également intéressée. Ce fut pour moi la première fois où persévérer dans un travail de recherche collective m’a plu.

Carinne

J’ai bien aimé lire les écritures anciennes. Les Archives sont un endroit calme, où on ne doit pas faire de bruit et les personnes qui y travaillent sont très accueillantes. J’ai bien aimé apprendre à lire cette écriture. Au départ, j’avais du mal à comprendre. A force de répéter la même chose plusieurs fois, j’ai réussi à comprendre. De même, pour réaliser la courbe, j’ai mis du temps. J’ai trouvé que c’était un travail très intéressant à apprendre.

Sandrine