L’équipe

Stéphane Cosson

Généalogiste professionnel depuis août 2000. Co-gérant de l’étude généalogique Occi’Gen.
Chargé de cours à l'Université de Nîmes dans le cadre de la formation en généalogie proposée par cette université.

Publication d'articles dans la Revue Française de Généalogie, Généalogie-Magazine et Votre Généalogie.
En 2008, création avec quatre confrères d’une ligne audiotel « SOS Généalogie » répondant aux questions des passionnés de généalogie.
Participation à des émissions de radio depuis plusieurs années.

Spécialiste de l’ancien régime.

Auteur du blog https://www.cosson-genealogieblog.fr

Diplômes et travaux universitaires :

Licence, maîtrise et DESS Techniques d'archives et de documentation.
Maitrise d'Histoire.
DEA Anthropologie sociale et historique de l'Europe.
DESS Sociologie appliquée au développement local
DU Responsable de Formation (niveau Master 1 au RNCP).

Sa maîtrise d'Histoire et son DEA d'Anthropologie ont porté sur le village de Cadix, canton de Valence d'Albigeois (Tarn) et plus particulièrement sur les mariages entre cousins de 1600 à nos jours. Pour ce travail, les registres paroissiaux de l'Ancien Régime étant très lacunaires, il a dû reconstituer l'état civil des habitants en se servant des registres de notaires. Il a également utilisé les dispenses de parenté qui se trouvent dans la série G aux Archives Départementales.
Pour la période de la Révolution à nos jours, il a eu l'occasion d'explorer les registres de catholicité aux Archives diocésaines et de se livrer à de nombreuses interviews de personnes. Il a eu aussi accès aux enquêtes paroissiales menées par les prêtres dans leurs paroisses à la demande des évêques.
Le DESS de Sociologie proposa une réflexion sur un chantier d'insertion « Petit Patrimoine et Mémoire Locale en Ségala Tarnais ». Une dizaine de personnes hors du monde du travail s'employèrent à relever tous les fours, croix, moulins des 47 communes du Ségala Tarnais et à questionner les personnes de plus de 70 ans. Un compte-rendu par commune devait être fourni à l'issue de ces deux activités.

Fabien Almanzy

Généalogiste professionnel depuis septembre 2019. Co-gérant de l’étude généalogique Occi’Gen.
Chargé de cours à l'Université de Nîmes dans le cadre de la formation en généalogie proposée par cette université ainsi que pour la licence professionnelle « Agent de Recherche Privé ».
Spécialiste du XIXe et XXe siècles.

Diplômes et travaux universitaires :

Licence LLCER (Langues, littératures et civilisations étrangères ou régionales) anglais
Licence d’histoire-géographie
Master 1 Français langue étrangère
DU « Généalogie et Histoire des Familles » université de Nîmes

Le mémoire de son DU porta sur une famille de l’Ain : la famille BUARD, native de Bény au nord de Bourg-en-Bresse. Ses recherches le menèrent en Normandie, à Saint-Lô, ville bombardée durant la Deuxième Guerre Mondiale dont les archives ont dû être reconstituées en 1950. Dans l’Ain, il a mené ses recherches dans différents documents aux Archives Départementales : hypothèques, Tables des successions et absences, notaires, fiches matricules, archives judiciaires, dispenses de consanguinité, cadastre… Il a enfin recherché les sépultures de la famille dans différents cimetières.

Anne Pichard

Généalogiste professionnelle collaboratrice depuis août 2010 (salariée d’Occi’Gen depuis septembre 2021). Spécialiste en paléographie.
Diverses publications en lien avec la paléographie.

Diplômes et travaux universitaires :

Doctorat d'Histoire

Elle a toujours mélangé deux passions : Histoire et musique. Ainsi sa maîtrise en Histoire porta sur l'opéra en France entre Lully et Rameau. Son doctorat a eu pour sujet la vie et l'œuvre de Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737) qui s'illustra dans tous les genres de musiques en vogue à l'époque, mais aussi dans l'enseignement, ce qui en fait un témoin précieux pour l'interprétation de la musique baroque française. Elle a eu alors l'occasion d'aller aux Archives de la Haute-Marne, pour l'histoire de sa famille et de sa formation musicale à la Psallette de Langres, au département musique de la Bibliothèque nationale, ainsi qu'aux Archives Nationales, et plus particulièrement au Minutier Central des notaires parisiens où sont conservés son testament et divers inventaires.